Vous êtes ici : Accueil YogaNet.fr > Blog Yoga > Prâna, l'énergie de vie > Commentaire
Prâna, l'énergie de vie 18/01/2008
Aborder le prâna, c'est toucher aux rivages sacrés de l'océan dans lequel nous baignons : l'existence.  C'est s'approcher, par fulgurantes intuitions et lentes progressions, du mystère de notre incarnation et de toute l'aventure même du vivant, puisque, selon l'lnde, là où il y a de la vie, là se trouve le prâna.
...

Revue Yoga  Infos-Yoga
Commentaires : 2|
Robert

Souffler n'est pas jouer !

Je trouve le Pranayama ennuyeux et je n'arrive pas à me concentrer plus de 5 minutes. Mais cet article va m'encourager !

Denis

Le pranayama est la porte vers l'expérience mystique.

Tant que la respiration "ordinaire" existe, la dualité du monde se manifeste et il n'est pas possible d'en échapper.
L'énergie utilise les conduits (nadis) Ida et Pingala (lunaire solaire) constamment, manifestant ainsi la dualité et la manifestation.

Vérifier cela est simple, observez que vous respirez alternativement avec une seule narine, l'autre étant congestionnée. Cela indique le coté, et l'aspect énergétique actif en vous dans l'instant.

Si le souffle passe par le coté gauche, c'est le sommeil, les relations affectives, le romantisme, souvent aussi les moments des manifestations allergiques…

Si le souffle passe par le coté droit il est solaire, c'est le moment pour l'action, les combats,…

Si les 2 narines sont débouchées à 100%, ce qui est très rare (on peut avoir cela au couché et/ou au levé du soleil, à minuit, à midi…) cela n'est propice pour rien, hormis la méditation.

Hatha Yoga, l'union de la lune et du soleil, donne une idée dans quoi le pratiquant doit entrer...
En équilibrant les courants solaires et lunaires, par le pranayama, le souffle (qui n'a pas grand chose à voir avec la respiration!) va emprunter "la voie du milieu" et donc passer par Sushumna, la nadi centrale, emportant le pratiquant vers l'expérience mystique de la lumière (prakasha) grâce à Shakti qui se manifeste.

 

On ne peut que conseiller à des pratiquants de Yoga de commencer par maitriser des techniques simples comme Nadi Shodana, Visama Vritti Pranayama, sama Vritti Pranayama, en utilisant les rythmes traditionnels comme 1/4/2 :

1 temps pour inspirer

4 temps en rétention à plein

2 temps d'expiration.

 

La tradition parle de rythme précis :

8/32/16 et le petit pranayama

16/64/32 est le moyen pranayama

32/128/64 est le grand pranayama.

 

Un temps équivaut au fait de faire le tour de son genoux avec un doigt et de claquer dans les doigts, en gros, un peu plus d'une seconde, car le rythme de la manifestation est la seconde…

 

Pour commencer, utiliser des rythmes bien plus simples comme 2/8/4, ne recherchez pas le combat avec votre corps, monter dans des rythmes hauts est une possibilité qui se ne gagne pas par la volonté et encore moins avec une capacité pulmonaire, mais bien par le fait que le pranayama nous apporte la possibilité de maitriser nos énergies, l'espace et le temps.

Donc un 8/32/16 ou plus ne se tient pas 20 minutes dans l'effort, mais bien dans un mental totalement calmé, voir arrêté, et une extraordinaire paix lumineuse en nous…

 

Bonne pratique !!!

Denis

Le 22 Avril 2019

<<Janvier 2008>>

DLMMJVS
1
2
3
4
6
7
8
9
11
12
13
14
15
16
17
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Commentaires :
07/03/19 par Michel
06/09/18 par Denis
30/07/18 par Att
07/07/18 par sylvie
04/12/17 par Tratmann
09/11/17 par Michel
23/10/17 par Samuel
18/10/17 par Jacques
18/10/17 par Jacques
Non inscrit ?


Un sujet ?
Catégorie :
Médecines douces alternatives