Vous êtes ici : Accueil YogaNet.fr > Blog Yoga > Ardhanarishvara - l'Androgyne > Commentaire
Ardhanarishvara - l'Androgyne 22/08/2009
Le symbole du hatha Yoga
...

Revue Yoga  Infos-Yoga
Commentaires : 1|
Denis

Merci Mathieu pour cette vision très sensuelle du Hatha Yoga.

Mais attention à la dérive possible et aux idées un peu rapides qui pourraient en découler d'une telle vision.

Le Yogi dans sa pratique de Hatha Yoga n’a pas à développer une androgénie, et encore moins une bisexualité…

 

La chose semble un peu plus ésotérique…

 

Ha est le soleil il est Pingala dans le corps (à droite), Tha est la lune elle est Ida (à gauche), Ida et Pingala sont les 2 nadi de la dualité. L'esprit se trouve alors prisonnier de cette dualité.

Hatha Yoga propose la saturation de Ida et Pingala en énergie, afin que kundalini (l'énergie lovée) remonte dans la Nadi Susumna jusqu’au Sahasrara, centre subtil divin au dessus de la tête.

Hatha Yoga nous parle donc d’éveille de la kundalini, cette énergie qui nous a créée, en unifiant les éléments qui nous composent pendant les 9 mois de gestation dans le ventre de notre mère. Une fois le corps créé, elle s’endort en, s’enroulant sur elle-même 3 fois et demie.

Le Hatha Yoga tente alors d’éveiller cette énergie pour nous rendre notre liberté.

La forme indienne que nous trouvons dans les textes utilise le mode intentionnel (celui des mode d’emploi), ainsi les sages, qui ont révélés le Yoga, en donnant comme nom Hatha au Yoga « classique » nous ont laissé un mode d’emploi pour notre libération : « fusionner la lune et le soleil en nous pour atteindre la libération »

 

Dans cette expérience, l’androgénie, vue sous l’angle des deux sexes n’est même plus présent, puisque dans cette ultime expérience plus aucune trace sensuelle, ni sexuée, fusse-t-elle équilibrée, n’existe.

 

 

Denis