Vous êtes ici : Accueil YogaNet.fr > Blog Yoga > Toumo, le yoga du froid. > Commentaire
Toumo, le yoga du froid. 04/09/2007
Le spectacle d'un ascète ne portant qu'un simple pagne et pratiquant le yoga au mépris des rigueurs de l'hiver dans les chaînes de l'Himalaya est pour le moins insolite et relève plus de la fantasmagorie.
...

Wilfrid  Delnord
Commentaires : 1|
Bernard

L'insensibilité au froid est aussi une caractéristique des enfants sauvages. Ils perdent cette capacité au bout d'un an environ, si je me souviens bien, après avoir été "capturé".


Le livre de L. Malson "Les enfants sauvages" chez 10 18, sur Victor de l'Aveyron (1801), l'évoque clairement. Ainsi que le livre de Singh et Zingg, aux édtions complexes, sur Kamala et Amala, les deux fillettes enfant-loups des Indes. Ce dernier livre permets d'avoir presque une vision statistique, puisqu'il regoupe une cinquantaine de cas (surtout des enfant-loups, mais aussi des enfants-ours en Europe du Nord, Grèce et Turquie, et même un enfant-mouton en Irlande au 17ème siècle. L'enfant-gazelle du Sahara Espagnol (1970), bondissant comme les gazelles avec ses chevilles surdimensionnées, de J-C Armen chez Delachaux et Niestlé, était bien sûr nu lui aussi, nuit et jour.

Presque à chaque fois, les auteurs relèvent cette insensibilité au froid avec étonnement, associé à la difficulté de faire accepter des vêtements.