Blog Yoga

Vers 3.2a
Vous êtes ici : Accueil YogaNet.fr > Blog Yoga > Bhairava Yoga
 
Bhairava Yoga 03/03/2009

Rencontre avec Richard Willis
maître en discipline yogique du Cachemire
 

 

Il existe un cinquième yoga appelé le « Bhairava yoga » qui synthétise les éléments des quatre autres yoga (hatha yoga, jnana yoga, raja yoga, bhakti yoga). Bien qu'il ait été pratiqué depuis plusieurs milliers d'années au Cachemire, le Bhairava yoga est toujours pertinent. Combinant un travail sur le corps, le souffle et l'esprit et mêlant la sphère spirituelle avec le monde matériel, il convient à la complexité de notre mode de vie actuel. L'enseignement du Bhairava yoga tout en s'intégrant parfaitement à notre existence moderne répond depuis des milliers d'années à notre quête de libération spirituelle. Le Bhairava yoga est transmis depuis 25 ans par Richard Lee Willis à Zurich en Suisse. Originaire de Chicago, ce musicien de rock talentueux a passé plus de 15 ans d'initiation en lnde et notamment dans les Himalaya auprès des derniers grands maîtres du Shivaïsme du Cachemire.

 

 

II a puisé aux sources de ce yoga cachemirien et à d'autres traditions spirituelles comme le souflsme et le tantrisme. II a réussi à distiller l'essence de toutes ces voies orientales et les a associées à des méthodes de transformations occidentales. Souhaitant amener le yoga à sa nouvelle étape de transmission, il révèle depuis quelques années les enseignements du Bhairava yoga à un plus large public. II est invité pour des séminaires dans plusieurs pays d'Europe et organise des rencontres à Zurich, des retraites spirituelles dans les Alpes Suisses l'été et l'hiver, dans la jungle du Karnataka en Inde du Sud. Richard Lee Willis nous expose les écueils de cette nouvelle transmission auprès des chercheurs occidentaux.

 

Dans ce travail de transmission, nous sommes confrontés à deux difficultés majeures.  Le premier écueil est l'aspect culturel. Le langage mystique employé dans cette voie traditionnelle - riche de métaphores et de termes ésoteriques- entraîne souvent l'aspirant dans un univers fantastique et irréel. Son imagination s'enflamme au point qu'il ne peut plus voir le réel, et qu'il oublie son but, c'est-a-dire la réalisation du Soi. Le Shivaïsme du Cachemire, par exemple, parle de l'union du Soleil et de la Lune dans le Feu ou la Lumière pour évoquer l'état de réalisation absolue. Mais que signifie donc ce Soleil, cette Lune et ce Feu ? Selon le yoga, nous pouvons interpréter ces images  comme les trois canaux subtils du corps énergetique (nadis) : Ida , Pingala et Sushumna. II faut également une pratique, un bon professeur de yoga,  qui puisse nous donner des exercices spécifiques pour équilibrer l'énergie solaire et l'énergie lunaire dans le corps et pour unir ces deux énergies dans le canal central Sushumna. Ces belles et puissantes allégories du Shivaisme du Cachemire ne peuvent se réduire â la seule théorie des nadis, elles se réfèrent également à des divinités particulières, à des états de conscience précis... Cet univers mystique de l'lnde, ces divinités et leurs attributs  peuvent nous fasciner mais cela nous éloigne de la réalité. En règle générale, il ne sera pas facile pour un pratiquant occidental, de s'identifier à ces noms, ces formes et ces concepts pour lesquels il n'a aucun lien. Aussi, très rares sont les personnes qui peuvent se livrer à la méditation sur Shiva ou sur Shakti par exemple et en retirer un véritable bénéfice. Or la perspective d'un résultat doit exister pour l'équilibre du mental. Le défi est d'offrir au mental un autre concept qu'il pourra appréhender immédiatement et intégrer d'une façon concrète dans sa vie. En fait, quelque soit la voie spirituelle, en orient comme en occident, nous devons composer avec les concepts. La libération veut simplement dire : « être libéré des concepts ». Aujourd'hui, les gens ont moins besoin de concepts que de véritables expériences. C'est pourquoi, ils sont attirés par des voies pragmatiques comme celle du Tantra.  Bien qu'aucun texte ne l'ait jamais vraiment expliqué, il est probable que selon la conception du Shivaisme du Cachemire,  la Lune, le Soleil et le Feu soient les trois principaux éléments qui doivent être réunis pour former la solution alchimique qu'on appelle la Réalisation de Dieu. Maintenant, si j'essaye de traduire ces concepts pour un public occidental, il convient de choisir trois termes signifiants.  J'ai choisi de parler simplement de trois processus psychiques : l'Attention, la Conscience, L'Eveil ou La Pure Conscience. Grâce à cette nouvelle triade, nous accédons directement à un enseignement pratique.  Tout d'abord nous devons développer notre capacité d'attention. C'est aussi ce que vise le système du yoga à travers le « Pratyahara »  (retrait des sens) et « Dharana » (concentration), étapes où nous apprenons à focaliser notre attention à  l'intérieur. Fondamentalement, ces trois étapes représentent nos trois principales ressources grâce auxquelles nous créons notre unité.  Nous devons en prendre pleinement conscience pour nous realiser. Nous travaillons directement non seulement sur les énergies du corps comme le propose  le yoga en éveillant les chakra et en ouvrant les canaux subtils (IdaPingala et Sushumna) mais surtout nous cherchons plus concrétement par des exercices précis à intégrer cette force de l'attention et de la conscience dans notre vie quotidienne. De plus notre discipline spirituelle ne doit pas être séparée de la réalité. Le Shivaïsme du Cachemire a toujours voulu faire coïncider la vie spirituelle avec la vie ordinaire.  Ce n'était pas le cas des autres voies yogiques mises au point et pratiquées exclusivement par des ascètes et des ermites qui vivaient dans des grottes à l'écart du monde. Loin de cet élitisme spirituel, le Shivaïsme du Cachemire a puisé à des sources différentes et multiples : bouddhisme, christianisme, soufisme, tantra hindou et même zen.  Le Vijnana Bhairava, texte cachemirien typique, a compilé plus d'une centaine de pratiques mystiques pour les mettre au service des hommes et des femmes quelque soit leur âge, leur condition sociale ou les circonstances de leur vie. C'est pourquoi, les femmes se sont particulièrement illustrées dans cette voie telle la poétesse tantrique Lalla.


 

 

Les textes du Shivaisme du Cachemire ont la particularité d'être très pratiques et de présenter des méthodes directes et applicables. Cependant, les traducteurs et les commentateurs de ces textes ont ajouté au cours des siècles beaucoup de complexité et de confusion là où il n'en existait pas a l'origine. Cela nous amene à aborder la deuxième difficulté du Shivaisme du Cachemire qui réside dans la nature même des textes de transmission. La majorité des maîtres dans cette voie n'avaient que quelques disciples qui recevaient une initiation individuelle. Les textes qu'ils ont ecrit étaient donc destines seulement à leurs eleves qui experimentaient dejà les techniques sous une guidance orale.  C'est pourquoi, les textes cachemiriens restent lacunaires sinon énigmatiques, pour la plupart soumis a une codification peu compréhensible. On ne voulait pas trop révéler de choses ! Puis, la tradition a continué malgre tout à se transmettre notamment grâce à des intellectuels occidentaux comme Lilian Silburn, qui a eu le privilège d'être initiée à ce yoga. Même si on sent le souffle d'une expérience réelle dans les ouvrages de cette grande yogini française, il n'en demeure pas moins difficile d'en retirer quelque chose d'un point de vue pratique.  Pour avoir experimenté très concretement les pratiques de pranayama et de hatha-yoga contenues dans le « Vijnana Bhairava », et médité sur les formes puissantes des déesses et sur leurs attributs, je peux assurer que la quintessence du Bhairava yoga se résume simplement a ces trois joyaux : l'Attention. la Conscience et l'Eveil. Les deux premiers sont à notre portée, le troisième se trouve au-delà de nous-mêmes. On ne peut pas choisir d'être éveillé ! Souvent, nous n'arrivons mçme pas â fixer notre attention. Alors comment esperer aller plus loin en conscience ? A moins d'être touchés par la grâce ou d'être choqués par un accident, provoquant un réveil sooudain, nous restons la pluspart du temps inconscients. Si nous ne sommes pas maîtres de notre éveil, nous pouvons néanmoins travailler avec l'attention et la conscience tout en les intégrant à notre vie grâce aux instructions précises que nous ont laissé les bhairava yogi du Cachemire. En résumé, notre approche est très concrète, toutes les techniques sont expérimentées à travers la méditation elle-même qui dispense ainsi des ressources et des statégies de Vie.  C'est cela la Bhairava yoga !


Propos recueillis et traduits par Aurore Gauer

avec l'aimable autorisation de la revue Infos-Yoga.



Revue Yoga  Infos-Yoga
Commentaires : 0|

Il existe 4 Articles pour cette Catégorie :<<1234

Le 20 Septembre 2014

<<Mars 2009>>

DLMMJVS
1
2
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Commentaires :
13/07/14 par Michel
03/12/13 par isabelle
16/06/13 par isabelle
16/06/13 par Michel
13/02/13 par Suzanne
17/12/12 par Michel
12/11/12 par Marine
23/09/12 par Partout
11/09/12 par Isabelle
Non inscrit ?
Commentez sur le Blog

Un sujet ?
Devenez co-auteur du Blog
Catégorie :
Médecines douces alternatives