Garudasana

Traduction :

La posture de l'aigle. Garuda est le véhicule de Vishnou, le dieu de la préservation.

Présentation :

C'est une posture d'envergure, dans laquelle on peut avoir l'impression de voler au dessus de la terre, elle procure assez rapidement de très belles sensations, vraiment une posture à essayer et peut-être même à retenir dans sa pratique personnelle.

Il faut tout d'abord enrouler, dans cet exemple, la jambe gauche autour de la jambe droite de telle sorte que le pied gauche vient crocheter la jambe droite au niveau du mollet. La jambe droite qui est dans cet exemple la jambe d'appui doit toujours garder une légère flexion.

Il faut ensuite tendre les bras, les coudes légèrement fléchis et les doigts tendus vers le haut. Les yeux ouverts fixent un point dans l'espace du début jusqu'à la fin de la posture.

Il faut rester immobile quelques minutes et travailler la stabilité, le souffle doit se subtiliser et passer dans un souffle énergétique, le ventre ne doit pas bouger. Il faut énoncer mentalement le mantra Ham à l'inspir, Sa à l'expir, se concentrer dans le centre du coeur, tout en maintenant un bon équilibre . Rester dans la posture 2 à 3 minutes minimum. Recommencer en inversant la jambe d'appui.

Seconde phase :

Dans cette seconde phase, il faut passer un bras par dessous l'autre, au niveau du coude et venir l'enrouler de telle sorte que les mains puissent s'opposer et bien s'appuyer l'une contre l'autre. Il est dit que si c'est la jambe gauche qui s'est enroulée à la jambe droite, c'est également le bras gauche qui s'enroule au bras droit, le bras gauche passant par en dessous du coude droit. Cette posture est souvent appelée la flamme ou la bougie.

Il faut mieux également mettre légèrement de côté les bras, pour garder le regard libre devant avec la fixation du point extérieur, qui se continue de la même manière que précédemment. Rester dans la posture, et le souffle subtil 2 à 3 minutes minimum et pousser plus loin, si possible.

Défaire la posture sur une expiration, laisser aller les souffles, décontracter la jambe d'appui pendant quelques instants et enfin recommencer en inversersant la posture.

Symbolique :

Garuda étant le véhicule de Vishnu, cette posture est reliée au centre du coeur ainsi qu'à l'aspect préservateur de la divinité. Au delà de la légende et de la symbolique, l'aigle garde encore aujourd'hui, une place à part dans le règne animal, il se situe au sommet de la chaîne alimentaire. A part l'homme, il n'a pas de prédateur direct qui pourrait lui contester sa supériorité, de plus il s'agit d'un animal extrêmement conscient et doué d'une farouche intelligence de survie. Il est vraiment un animal magnifique.

Conseils :

  • Bien fléchir sur la jambe d'appui donne un meilleur équilibre
  • Décontracter le pied d'appui, ou croiser simplement les tibias par devant.

Astuces :

  • Dans la 2eme série, trouver le côté où le regard peut fixer un point dans l'espace.

Bienfaits :

  • Effet bénéfique sur les muscles des jambes.
  • Entraîne naturellement une diminution du souffle et donc un accroissement de l'énergie.

Auteurs :

Photos : Mehmet Dilsiz
commentaires :Michel Chauvet
composition :Michel Chauvet

Liens :

Retour Haut de page