Purvottasana

Traduction :

Etirement vers l'est ou posture du corps entier ou encore plan incliné etc..

Présentation :

Il faut d'abord, s'asseoir les jambes légèrement repliées devant soi, les mains en appui derrière soi, les doigts tournés vers l'avant. Les yeux sont ouverts et fixent un point devant. Il faut prendre Khéchari Mudrâ et faire quelques respirations de concentration dans cette position, en cherchant la volonté, la puissance, afin de mobiliser toutes ses énergies.

Sur une expiration, lever le bassin et basculer la tête en arrière, en gardant toujours les yeux ouverts qui fixent un point derrière à l'horizontale. Il faut relever le bassin. tout en ayant les jambes bien tendues. La plante des pieds doivent prendre complètement appui sur le sol. Cette dernière position des pieds donne beaucoup plus d'intensité à la pratique. Exercer puissament la contraction de la base avec Mulâ Bandha.

Le corps est ainsi complètement tendu en l'air, le plus surélevé possible. Faire selon les possibilités du moment car cette posture demande à travailler dans l'intensité plus que dans la durée. Attention toute fois, aux crampes au niveau des mollets qui n'aiment pas forcément cet étirement au niveau des pieds au sol.

Le souffle doit être contrôlé selon le rythme Visamavritti, 3,12, 6 étant un bon rythme de début, sinon se replier en bon ordre avec un compte de 3,6,6 sinon dès que possible reprendre le premier rythme indiqué et même passer en 4, 16, 8 etc ..

Enfin sur une expiration, reposer le bassin, pour revenir à la position de départ. Il est recommandé de travailler cette posture en enchaînant plusieurs fois de suite la pratique et le repos , par exemple : 2 fois 1 mn, voir 3 fois 1 mn, etc ...

Version avec Bhastrika :

Même concentrations et gestes mais cette fois-ci, le corps surélevé, il faut prendre le souffle du Bhastrika abdominal avec la tête qui regarde devant, toujours les yeux ouverts. Pratiquer le souffle 1mn, puis sur une inspiration pleine et entière, renverser la tête en arrière pour retrouver la position précédente, tenir le souffle à poumons pleins le plus longtemps possible, intensifier la contraction de la base, sentir l'énergie qui se condense dans la colonne, en essayant d'équilibrer la sensation de droite et de gauche. En expirant revenir la tête en avant et recommencer au moins une fois le souffle du bhastrika pendant encore une minute, et de la même manière, reprendre en inspirant, la position de la tête en arrière et tenir à nouveau le souffle le plus longtemps possible Il est possible dans cette version de préférer Jiva Bandha au niveau du geste de la langue. .

Sur l'expiration qui suit reposer le bassin pour revenir à la position de départ et laisser aller les souffles. Enfin s'allonger quelques instants sur le dos, les bras le long du corps, les paumes de mains tournées vers le haut, rester les yeux fermés, dans l'immobilité et le silence. Goûter l'énergie qui rémane dans tout le corps.

Avec un peu d'entraînement, augmenter les séries de souffle tête en avant et de rétention tête en arrière.

Conseils :

  • Bien fixer un point sur un support physique.
  • Se concentrer sur le souffle.

Astuces :

  • Plier un peu les genoux si trop difficile.
  • Garder les appuis sur les talons si les crampes menacent.

Bienfaits :

  • Effet bénéfique sur les muscles du dos.
  • Etire l'ensemble du corps.

Auteurs :

Image : RT Images
commentaires :Michel Chauvet
composition :Michel Chauvet

Liens :

Retour Haut de page