Anjaneyasana

Traduction :

Āñjaneyāsana (Sanskrit: आञ्जनेयासन, " Posture du fils d'Anjani "). Le nom Anjaneya est un matronyme pour Hanuman dont le nom de la mère est Anjani . Hanuman est une figure centrale de l'épopée du Râmâyana.
Elle est plus couramment appelée la posture du singe ou encore de la fente basse. Cependant il existe une posture plus exigeante nommée la posture du Roi des Signes ou de de la fente haute.
Cette posture fait référence à Hanuman, célèbre dieu du pathéon hindou. Hanuman est réputé pour ses exploits et sa force physique exceptionnelle, la posture est en rapport avec puissance notamment avec une exigence supérieure au niveau des jambes.

Version fente basse :

Démarrer jambes pliés avec appui d'un pied et genou de l'autre. Idéalement la jambe pliée avec un pied au sol ainsi que la jambe pliée avec un genou au sol, doivent toutes deux faire un angle droit entre la cuisse et le tibia. Le dos est droit, les bras sont collés au corps et les doigts tirés vers le bas, les yeux ouverts fixent un point devant soi :

Puis sur une expir, tout en restant le dos droit, fléchir vers l'avant de sorte à essayer de toucher le bout des doigts au sol :

Sur l'inspir qui suit, tendre les bras vers le ciel et monter le regard à l'aplomb :

Rester en statique dans la posture, et prendre un souffle avec le ventre (Bhastrika) : Inspiration le ventre se gonfle, Expiration le ventre se creuse, baratter l'énergie une à deux minutes. Puis inspirer profondémment et tenir à poumons pleins tout en accentuant la posture avec contraction puissante de la racine (Mulâ Bandha). Sur l'expiration seulement baisser les bras et remonter à l'inspiration qui suit pour revenir comme au départ. Inverser la posture et recommencer.

Version fente haute :

Prendre une posture debout les pieds bien écartés et joindre les mains devant la poitrine avec Anjali Mudrâ :

Sur une inspiration, pivoter sur un côté en se tenant en équilibre sur les orteils du pied arrière, puis sur l'expiration descendre en fléchissant sur la jambe avant :

Enfin sur une inspiration, tendre les bras vers le ciel et fixer un point à l'aplomb :

Rester en statique dans la posture, et prendre un souffle avec le ventre (Bhastrika). Essayer de ressentir une prise de l'énergie directement avec le souffle, ajuster la qualité du souffle, sa rapidité, son amplitude de sorte à prendre l'énergie pour soutenir l'effort de la posture.
Inspiration le ventre se gonfle, Expiration le ventre se creuse, baratter l'énergie une à deux minutes. Puis inspirer profondémment et tenir à poumons pleins tout en accentuant la posture avec contraction puissante de la racine (Mulâ Bandha). Sur l'expiration seulement baisser les bras et remonter à l'inspiration qui suit pour revenir comme au départ. Inverser la posture et recommencer.

Conseils :

  • Veiller à bien ajuster la position des pieds un peu plus en avant ou en arrière,
  • Descendre le bassin plus ou moin bas de sorte à optimiser l'effort des jambes.

Astuces :

  • Prendre un temps de pause avant d'enchaîner l'autre côté.

Bienfaits :

  • Développe la puissance dans les jambes
  • Brasse l'énergie et fortifie le muscle cardiaque

Auteurs :

Modèle : Fanny Michel
commentaires :Michel Chauvet
composition :Michel Chauvet

Liens :

Retour Haut de page