Bhujangasana

Traduction :

La posture est connue sous le nom du cobra ou du naga.

Symbolique :

Le cobra est l'archétype d'une attitude mentale, devant un danger, il ne recule pas, il fait face, il ne connait pas la peur, il ne pense pas.

Version 1 :

La version la plus classique se prend de la façon suivante : allongé avec les avant-bras paralèlles en appui au sol devant soi, redresser le buste, bien dégager la tête des épaules, le pubis en appui au sol et les jambes et les orteils allongés, les yeux ouverts fixent un point en hauteur un peu au dessus de la ligne d'horizon.

Contracter la racine ainsi que le pubis. Appuyer la langue à la racine des dents du haut (Jiva Bandha) et garder les yeux ouverts.
Prendre le rythme du souffle Visamavritti (1 / 4 /2) avec sur chaque expiration un mouvement des jambes qui soit se replient avec les talons aux fesses soit se déplient avec les jambes allongées.

Exemple de rythme : Expir sans bouger / Inspir sur 4 / Tenue à PP sur 16 / Expir sur 8 en ramenenant doucement les talons aux fesses / Inspir sur 4 sans bouger / Tenue à PP sur 16 / Expir sur 8 en allongeant les jambes doucement comme au départ.

Au bout de 3 à 5 minutes, abandonner sur une expiration et prendre une position de repos allangé sur le ventre avec le poing droit en appui sur la paume de la main gauche et le front par dessus. Laisser aller le souffle les yeux fermés.

Nota Bene : Ressentir dans la phase des jambes repliées, une stimulation supplémentaire du pubis.

Variante avec les yeux :

Il est possible d'ajouter une difficulté supplémentaire qui consiste à ne plus cligner des yeux. Il faut contrôler cette énergie qui entraîne le mouvement automatique des paupières pour rafraichir la cornée. Il s'agit d'une nadi que l'on doit apaiser pour trouver à ne plus ciller et s'habituer à garder un regard fixe.

Cette pratique des yeux permet de prendre du recul à l'interieur de soi pour devenir comme le spectateur de sa propre vision. Quand ce recentrage devient effectif, il convient de prendre conscience de ce lieu à la fois intérieur et extérieur. Goûter si possible calmement et de manière lucide cette sensation paradoxale d'être nulle part et partout à la fois.

Version 2 :

Cette posture se prend en dynamique en synchronisation avec le souffle.

A plat ventre, les jambes allongées, les mains au niveau du visage, on se concentre avec le front appuyé au sol, les yeux fermés. Il est à noter qu'au plus les mains seront en arrière de la tête au plus l'angle de la posture sera fermé ce qui rendra la posture plus difficile. Au contraire au plus les mains seront en avant de la tête au plus l'angle de la posture sera ouvert ce qui rendra la posture plus facile.

Expir au sol sans bouger, puis sur l'inspir pousser sur les mains, monter le buste, ouvrir progressivement les yeux et monter le regard jusqu'à un point à la verticale. Fixer avec attention les yeux grands ouvets le point à l'aplomb. Il convient de garder le contact du pubis au sol. Tenue à PP, essayer de dégager la tête des épaules et donner un sens ascendant à l'énergie en contractant puissament la base et le pubis. Il est possible d'engager un mouvement de légère bascule du bassin de gauche à droite pour stimuler encore plus les énergies du pubis. Prolonger autant que possible la tenue à plein en ressentant la remontée de l'énergie subtile, à travers la colonne du bas vers le haut jusqu'à ce que cela transparaisse dans le regard. Enfin Expirer en reposant doucement avec les yeux qui se ferment pour revenir comme au départ.

Répeter le cycle complet jusqu'à pratiquer en dynamique durant au moins 3 minutes. Puis abandonner sur une expiration et prendre une position de repos allongé sur le ventre avec le poing droit en appui sur la paume de la main gauche et le front par dessus. Laisser aller le souffle les yeux fermés.

Conseils :

  • Dans la 2eme version attention au bas du dos qui peut être douloureux.
  • Dans la 2eme version veiller à trouver le bon angle avec la position des mains.

Bienfaits :

  • Stimule puissament le pubis en faisant remonter les énergies dans le front.
  • Sublime et apaise les énergies sexuelles.

Auteurs :

Photos : Fizkes, Ines Bazdar, Elen31, Magann
commentaires : Michel Chauvet
composition : Michel Chauvet

Liens :

Retour Haut de page