Rajakapotasana

Traduction :

Littéralement le roi des pigeons mais la posture est plutôt connue sous le nom de la Colombe.

Symbolique :

La colombe est un magnifique oiseau de couleur blanche symbole de paix, d'harmonie et d'espoir, elle favorise la Paix dans le Coeur.

Version enchaînée :

Etape 1 :

La posture de départ se prend de la façon suivante : plier la jambe gauche vers l'avant avec le pied gauche ramené à la cuisse, la jambe droite est tendue vers l'arrière si possible dans l'axe du corps. Il faut ensuite prendre appui sur le genou gauche avec la main gauche et la main droite par dessus. L'appui doit être le plus léger possible de sorte à redresser le buste et mettre le coeur en avant.

Fixer un point les yeux ouverts et contracter la racine. Il est possible de prendre Shitali prânayama avec la langue en tuyau (Kaki Mudra). Sortir la langue et inspirer par l'orifice que fait la langue en tuyau, sentir la fraîcheur et suivre le trajet du souffle : gorge, coeur et pubis. Rentrer la langue, la garder en tuyau et la plaquer contre la voûte du palais. Tenir à poumons pleins. Expirer lentement par les narines, souffle si possible silencieux, en visualisant le trajet inverse jusqu'à un point externe au niveau du coeur. Prendre le rythme du souffle Visamavritti (1 / 4 /2).

Etape 2 :

Cette posture se prend de la même manière que précédemment, puis sur une expir passer les mains sur les hanches avec les coudes qui tirent en arrière. L'enjeu est toujours de pouvoir bien redresser le buste et mettre le coeur en avant.

Mêmes gestes que précédemment. garder si possible Shitali prânayama avec la langue en tuyau (Kaki Mudra). Sentir que la fraîcheur de l'inspiration gagne la gorge et descends progressivement vers le coeur.

Etape 3 :

Cette posture s'enchaine sur une expir depuis la posture précédente. Avertissement salutaire, il faut mobiliser la ceinture abdominale car elle est très exigeante pour le bas du dos et les reins.

Mêmes gestes que précédemment. pratiquer au moins un souffle ou deux dans Shitali prânayama avant de passer à la posture suivante.

Etape 4 :

Cette posture s'enchaine sur une expir depuis la posture précédente. Elle consiste à tendre les bras vers l'arrière comme si la colombe déployait ses ailes

Mêmes gestes que précédemment. La posture étant plus facile, allonger le souffle en Shitali prânayama et sentir la fraîcheur gagner le coeur pour descendre dans le pubis. Les yeux ouverts laisser entrer la lumière, tenir 5 ou 6 souffles complets.

Etape 5 :

Cette posture s'enchaine sur une expir depuis la posture précédente. Elle consiste à plier la jambe arrière et attraper la cheville avec les mains pour se laisser tirer en arrière par la jambe comme si la colombe faisant la roue. Elle exacerbe l'ouverture de la poitrine et du coeur. Il s'agit d'une posture particulièrement exigeante, il est possible de prendre appui au sole avec une main et l'autre tenant la cheville.

Mêmes gestes que précédemment. Allonger le souffle en Shitali prânayama et sentir la fraîcheur gagner jusqu'au pubis. Les yeux ouverts laisser entrer la lumière, tenir 5 ou 6 souffles complets. Puis abandonner pour enchaîner de l'autre côté avec le même nombre de souffles.

Variantes Eka Pada en statique :

Conseils :

  • Plutôt que d'enchainer il est possble de changer de côté pour chacune des postures
    et de se reposer un temps avant de reprendre la posture suivante.

Bienfaits :

  • Stimule et purfie puissament le coeur, certainement la posture reine pour ce chakra.

Auteurs :

Photos : Michel Chauvet, Fizkes, Victor Koldunov
commentaires : Michel Chauvet
composition : Michel Chauvet

Liens :

Retour Haut de page